logo


Vous êtes ici : Les Métiers du Dessin » portfolio » Estelle Meyrand, dessinatrice de bande dessinée
Poste actuel:Dessinatrice de bande dessinée indépendante
Date:avril 20, 2012

Estelle Meyrand, dessinatrice de bande dessinée

Création de bande dessinée

 

Estelle serait incapable de se rappeler quand très exactement le dessin est entré dans sa vie. Déjà dans sa petite enfance ses premiers jouets étaient des crayons de couleur. Elle continue donc à s’exercer sans jamais arrêter même pendant ses années de lycée. Elle savait déjà ce qu’elle voulait faire comme métier, une profession du dessin. C’est pourquoi en 1995 elle entre  dans les rangs de l’école Emile Cohl pour parfaire sa culture de l’image et trouver sa voie de coeur.

E

tre dessinateur de bande dessinée?

Elle finit  par entamer une carrière dans la bande dessinée. Dès sa sortie de l’école, elle s’empresse  de commencer son dossier professionnel pour pouvoir démarcher et trouver un travail. Pour Estelle, la création d’une bande dessinée est un moment très technique et long. Un seul ouvrage peut prendre jusqu’à 2 ans pour se matérialiser de A à Z. La bédéiste s’occupe principalement de l’exécution des BD puisque c’est un scénariste qui lui fait passer l’histoire. Elle s’en imprègne ensuite et découvre l’ambiance ainsi que le jeu des personnages. Actuellement mobilisée par l’adaptation d’un roman, elle se doit même d’imaginer certains détails qui ne sont pas explicités dans le livre, que ce soit leur passé ou encore un de leurs aspects physiques. Son travail se divise donc facilement: prise de connaissance du sujet, crayonné et puis mise en couleur du dessin.

Estelle est heureuse de pouvoir chaque jour dessiner, de pouvoir s’adonner à une discipline qu’elle a « toujours aimé faire et gagner sa vie avec ». Même si ce n’est pas un milieu facile quand on considère la forte concurrence doublée d’une faible rémunération. Mais ces derniers ne sont pas importants pour Estelle qui préfère passer outre le sujet.

Elle travaille actuellement pour Delcourt, un client qu’elle n’a pas elle-même démarché car c’est son partenaire scénariste, un homme avec beaucoup de métier, qui lui a donné cette aubaine. En effet, il a beaucoup apprécié le travail d’Estelle et après quelques livres de jeunesse faits ensemble, les voilà maintenant en plein projet de bande dessinée. Une BD pour laquelle ils travaillent aussi avec un directeur artistique qui est chargé de valider leur travail.

Estelle est méfiante face aux nouvelles technologies. Elle tient à les garder le plus loin possible de son travail: « je regarde l’ordinateur de très loin et le vois comme un simple outil au même titre qu’un crayon ». Et chaque jour elle recommence son travail de dessinatrice, s’émerveillant toujours devant les couleurs et les lumières, avec la satisfaction de voir à chaque fois son travail naitre sur le papier.

Le conseil professionnel

Essayer. Rien ne se fait en une journée. Il faut être patient.