logo


Vous êtes ici : Les Métiers du Dessin » Les chiffres du cinéma d’animation

Les chiffres du cinéma d’animation

1 film d’animation sur 5 est une production française

Le succès du cinéma d’animation « made in France »

 

La France est le troisième pays le plus influent au monde dans l’industrie de l’animation, derrière les États-Unis et le Japon, et elle occupe le premier rang européen (40 % de la production européenne). 

 

En 2016, sur 35 films sortis en salles, 10 ont été des longs métrages français (soit 28.6 %, contre 32.4 % en 2015). Selon une récente étude du CNC, le succès des films français va bien au-delà de leur diffusion dans les cinémas de l’Hexagone, puisque ceux-ci réalisent plus de la moitié de leurs entrées à l’étranger.

Les programmes d’animation s’exportent bien, eux aussi. Ils sont le premier genre audiovisuel à l’exportation, devant la fiction en vues réelles et le documentaire. Ils ont atteint 75 millions d’euros de ventes, principalement en Europe de l’Ouest, en Asie-Océanie, et dans une moindre mesure en Amérique du Nord et Europe centrale et orientale.

La production de programmes pour la télévision a représenté 353 heures d’œuvres produites en 2017 et près de 14.000 heures diffusées sur les chaînes françaises de la TNT.

Depuis 2016, le soutien des pouvoirs publics pour encourager le dessin animé « made in France » favorise le développement de ce secteur. La relocalisation en France des dépenses de production s’est effectuée sous le double effet de la réforme du soutien à l’animation et du crédit d’impôt. En 2017, les dépenses en animation ont ainsi atteint 344 millions d’euros, soit +182 millions d’euros supplémentaires par rapport à 2005.

On compte actuellement 120 studios installés en France. En 2016, le Syndicat des producteurs de films d’animation avait annoncé sa volonté d’augmenter de 30 % en trois ans la masse salariale brute du secteur, soit près de +30 millions d’euros. A la fin de l’année, celle-ci avait déjà enregistré une hausse de  +15 %, à 138 millions d’euros.

En 2017, plus de 6.200 emplois étaient dédiés à la production de films d’animation ou d’effets visuels. Sur ces 10 dernières années, le CNC affirme que le secteur a gagné plus de 2.000 emplois supplémentaires, dont plus de 700 ont été créés rien qu’en 2016.

 

En 2017 :

5 longs métrages produits en France pour le cinéma

187 millions d’euros de recettes en salles de cinéma

31 millions d’entrées en salles

15.000 heures d’animation sur les chaînes de la TNT